Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Retraites, notre avenir n'est pas à vendre ! Posté le 02/05/2010 - Par U.S.D

Le gouvernement entame une destruction méthodique des retraites, alors qu'un travailleur ou une travailleuse aujourd’hui produit quatre fois plus de richesses qu’en 1975 !

Derrière cette vaste opération de contre-réforme se poursuit un projet entamé depuis 1993 par le MEDEF et la droite. En détruisant à petit-à-petit le système par répartition, la droite entend réduire encore la redistribution des richesses pour augmenter les profits. Tout l’argent « économisé » sur les retraites tombe directement dans la poche du CAC 40, il n’est jamais converti en augmentation de salaires. Encore mieux, grâce à la capitalisation, ils pourront se servir directement dans l’épargne des salariéEs.

De plus, en allongeant la durée de cotisation et en réduisant le montant des pensions, le patronat parvient à se créer une nouvelle force de travail précarisée. Comme aux Etats-Unis, en Espagne ou en Hongrie, beaucoup de « retraitéEs » sont obligéEs de cumuler des emplois dégradants pour compléter leur retraite. D’autres sont obligés de prolonger le plus possible la durée de leur exploitation, ce que le gouvernement aimerait faire passer pour le grand progrès du « travail des seniors ».

Il n’y a pas de « problème des retraites », il y a un problème d’appropriation par les capitalistes des richesses que nous produisons. L’horizon du combat pour les retraites ne peut donc pas se limiter au retour aux 37,5 annuités pour tous et toutes. L'Union Sociale Démocratique, mouvement anticapitaliste et solidaire, souhaite que chaque personne puisse se réapproprier les fruits de ses efforts et les utiliser pour assurer à chacune et à chacun les moyens de subsistance et le confort auxquels nous aspirons.