Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Congrés 2008 de l'USD

Date: Du 01/07/2008 à 10h00 au 03/07/2008 à 17h00
Lieu: Congrés décentralisé


Résultat du vote des motions:


Sur 117 adhérents à jour de cotisation au 1er juin 2008 :


- 109 votants


Motion A: 45 voix - 41,28 % - 3 sieges au Secrétariat National

Motion B: 13 voix - 11,92 % - 1 siege au Secrétariat National

Motion C: 51 voix - 46,78 % - 4 sieges au Secrétariat National


Avenir et objectifs du parti :


L'Union Sociale Démocratique doit oeuvrer à l'unité de la gauche altermondialiste et anticapitaliste tout en élaborant un programme sur la base du rejet de toute forme de domination et d'abolition de la société capitaliste et productiviste. Nous devons contribuer à l'émergence d'une économie solidaire se développant de façon respectueuse de l'environnement.


Note: la motion C s'est abstenue de voter ce texte de synthêse en présentant cette argumentation:


" Nous situant dans une perspective d'abolition de la société marchande et de toute forme de domination de l'être humain sur l'être humain, nous rejettons les termes de "développement durable" et "d'économie solidaire", qui ne sont que des artefacts d'un capitalisme qui se prétend "à visage humain" et qui n'est en réalité qu'une nouvelle forme de domination déguisée. "   

Congrés décentralisé du 1, 2 et 3 Juillet.

Ouvert à tous les adhérents de l'Union Sociale Démocratique à jour de cotisation au 1er juin 2008.


PROGRAMME:



Mardi 1er juillet:       - débat sur l'avenir du parti

                              - débat sur l'organisation interne du parti

                              - débat programmatique et statégique

                              - débat sur les motions proposées


Mercredi 2 juillet:      - vote des propositions sur l'avenir du parti.

                              - vote des motions proposées

                              - installation du nouveau Conseil National issu du vote des motions.



Jeudi 3 juillet:    - Présentation des candidats au Secrétariat National au CN.

                        - Election du nouveau Secrétariat National par le CN.

                        - Déclaration finale du nouveau Secrétariat National.

Motions d'orientation

Motion A :

Un autre monde est possible !



Dans la suite logique de la campagne présidentielle de 2007, nous devons contribuer à construire une gauche alternative au capitalisme. Pas celle qui promeut une Europe néolibérale et collabore avec la droite, pas non plus

celle qui se complet dans une posture pseudo révolutionnaire et qui ne propose rien de concret. Nous devons construire un programme altermondialiste, anticapitaliste et féministe, pour réellement changer le monde.

Notre parti doit participer aux fronts unitaires sans perdre son identité spécifique, qui place l'humain au coeur

de ses préoccupations, et continuer d'être au coeur des luttes sociales et écologistes.



Motion B :

Rassembler à gauche



Les dernières élections municipales et cantonales ont prouvé qu'il existe un espace à gauche du Parti Socialiste, à

l'image de l'expérience allemande de Die Linke. Les succés de candidats assumant des projets et des valeurs réellement socialistes et antilibérales à Orly (94), St Junien (87) et Saint Denis (93) prouve que des projets ambitieux

et réalistes peuvent l'emporter. Nous devons travailler à gauche avec tous les progressistes, qu'ils soient au PS comme Melanchon ou à la LCR comme Picquet.

L'antilibéralisme n'est pas une chimère, nous devons préserver et développer nos acquis sociaux, protéger l'environnement et fonder une sixiême république véritablement démocratique.

L'Union Sociale Démocratique doit enfin assumer ses responsabilités et participer aux rassemblements de la gauche antilibérale, il y a urgence !


Motion C :

Unité, Solidarité, Ecologie


L'Union Sociale Démocratique doit oeuvrer à l'unité de la gauche anticapitaliste sur la base d'un programme d'abolition de la société marchande. Il ne s'agit pas d'une utopie, il nous faut sortir de la politique d'adaptation au capitalisme dans laquelle tant de partis se prétendant "anticapitalistes" se compromettent. Notre programme de doit pas être fait pour changer le monde actuel, mais pour l'abolir et le dépassser enfin pour créer un monde solidaire et respectueux de la nature dans lequel chaque être humain serait réellement libre. Il ne s'agit plus de remettre en cause uniquement la domination capitaliste, mais aussi la domination de l'état, du patriarcat et de l'être humain sur l'être humain.

L'organisation de ce mouvement doit être horizontale: les coordinnations locales possêdent une véritable autonomie dans leurs décisions. Nous ne devons pas reprendre dans notre mouvement les mécanismes hiérarchiques de domination qui sont à l'oeuvre dans la société que nous voulons abolir.